SIMA 2019

Retour de la croissance dans l’agroéquipement en France et dans le monde

La France reste le premier pays européen pour le commerce de machines agricoles avec 18,1 milliards d’euros

Le marché français de l’agroéquipement en hausse en 2017 d’après le rapport d’Axema

En moins de 30 ans, trois crises ont remué la filière du machinisme agricole et impacté les niveaux de production : -24% en 1993-1994, -28% en 2009-2010 et -24% en 2016. Cette dernière était le résultat d’un déclin généralisé dans le secteur agricole suite à la crise céréalière, souligne Axema, le syndicat des industriels de l’Agroéquipement. Un an après, une croissance a été enregistrée dans tous les secteurs, notamment dans l’agroéquipement avec +5,4% de production. Cette croissance se traduit également par une hausse non négligeable du chiffre d’affaire, + 10,1% en 2017, après trois années de déclin.

Avec un total de 42,2 milliards d’euros, la France se situe à la troisième place des producteurs d’agroéquipement européen. Pourtant, elle reste première en termes de commerce de machine agricole. De plus, le marché de l’agroéquipement en France (=production – exportations + importation) a atteint 5,1 milliards d’euro en 2017, soit une hausse de 1,1% par rapport à 2016.

SIMA 2019
Infographie Tracteur

Une croissance ressentie également à l’international

En 2017, les échanges mondiaux d’agroéquipement ont contribué au dynamisme de la filière. Le marché des importations représente 55 milliards d’euros dont 54,1% en direction de l’Europe. Les exportations ont affiché 48 milliards d’euros avec 61,1% d’origine Européenne, les tracteurs et les matériels pour espaces verts étant les deux produits les plus exportés. L’Allemagne demeure le premier fournisseur de tracteurs avec 22% de part de marché, suivi des Etats-Unis (12%) et de l’Italie (10%).

SIMA 2019
Infographie Export

La reprise des marchés matures tels que l’Europe et les Etats-Unis ajouté au retour de la croissance des pays émergents ont poussé l’indice mondial du climat des affaires vers le haut. Cet indice traduit le pourcentage d’industriels qui prévoient une croissance de leur activité dans les 6 prochains mois. Entre 2014 et 2016 l’indice était en déclin, indiquant une baisse des ventes au niveau mondial. Ces chiffres montrent « les premiers signes de redressement du marché » souligne Axema.

Innovations et Robotisations : les tendances d'aujourd’hui et demain

Plusieurs innovations et nouvelles technologies dessinent l’industrie de l’agroéquipement de demain. D’après Axema, la robotique sera un élément clé de la croissance des ventes dans l’agroéquipement : le marché pourrait passer de 131 milliards de dollars à 196 milliards d’ici à 2035. L’utilisation de ces nouvelles technologies devrait être divisée de la manière suivante : 

  • Tracteurs autonomes
  • Travail du sol
  • Gestion laitière
  • Protection des cultures
  • Drones et gestion du matériel
  • Gestion des animaux
  • Travail de fertilisation, protection des cultures et de la forêt

Retrouver plus d’informations ainsi que le rapport complet sur le site d’Axema

Source : Rapport économique 2017 d'Axema