Dynatrac de Laforge

Qualité du travail et performances des machines

Deuxième grande tendance du SIMA 2019, qualité du travail et performance des machines dans un contexte de complexification des opérations culturales et de diversification des productions

Le numérique permet d’améliorer considérablement la qualité du travail des machines comme, par exemple, les systèmes d’autoguidage basés sur du GPS RTK permettant une très grande précision des passages, notamment lors des opérations de désherbage mécanique.

Guidage

Toutefois, la technologie ne doit pas faire oublier les principes fondamentaux de physique appliquée, au premier rang desquels les notions de liaison tracteur-outil et de « convergence ».
Le DynaTrac proposé par Laforge (Médaille d’Or - cf photo ci-dessus) est une interface de guidage « généraliste » d’outils attelés à l’arrière du tracteur (non spécifique à un outil et/ou à des conditions particulières). Cette interface DynaTrac permet le découplage du mouvement de l’outil par rapport au tracteur. L’ensemble outil/interface et tracteur est libre. La correction de trajectoire se fait par la ligne de traction. Celle-ci passe par le point de convergence des barres inférieures d’attelage vue du dessus. La modification de cette géométrie corrige les écarts de trajectoire sans créer de contrainte ni sur le tracteur ni sur l’outil (pas besoin de disques de maintien de trajectoire). Les trajectoires sont plus précises, et les matériels travaillent dans de meilleures conditions.

Protection des sols

De son côté, Claas lève le principal obstacle qui limitait l’utilisation des chenilles en agriculture, en particulier sur ensileuses : le ripage en manoeuvres source de dégradation des sols. Sur la Jaguar 960 Terra Trac (Médaille d’Or), un astucieux système de relevage automatique du galet avant se déclenche au-delà d’un certain rayon de braquage et limite le phénomène de ripage en virage et donc de dégradation du sol en surface. La pression moyenne de la surface résiduelle (environ 60 %) reste néanmoins plus favorable qu’une monte de pneus standards.

Toujours dans l’optique de protéger les sols, les solutions de télégonflage se multiplient. Leur adoption est souvent freinée par des temps de gonflage relativement longs, pour passer de la pression « champs » à la pression « route ». Sodijantes industrie innove en proposant un réservoir d’air, le Tank Air Wheel (Médaille d’Argent), directement intégré dans la jante de la roue, c’est-à-dire au plus près du pneu à gonfler. Avec ce système intégré, compatible avec tous types de pneumatiques, les temps de gonflage sont fortement réduits. Il est possible de disposer, quasiment en temps réel, de la bonne pression au bon endroit et au bon moment.

Coupe à tapis flexible de Claas

Diversification des cultures

Dans le domaine de la récolte des céréales et cultures annuelles, les évolutions se font vers une diversification des cultures qui entraine une complexification des conditions de récolte. Pour répondre à ces impératifs, Claas propose la coupe à tapis flexible Convio Flex (Médaille de Bronze - cf photo ci-dessus) qui permet la récolte de tous types de cultures (céréales versées, colza, pois, féveroles, semences de graminées…) et au plus près du sol si nécessaire. Cette coupe est totalement flexible au niveau du lamier. La forme du tapis limite les pertes de produits sans pour autant avoir recours à des buses d’air comprimé. Le tapis, à vitesse proportionnelle à l’avancement, permet une alimentation régulière des organes de battage.

Précision et qualité d'application

La qualité du travail des machines passe par une bonne conception mais également par l’optimisation de leurs conditions d’usage. Pour ce qui est des distributeurs centrifuges, la répartition finale est en partie conditionnée par l’effet du vent sur la projection de l’engrais.
Amazone propose son système WindControl (Médaille de Bronze) dont le rôle est de mesurer, en temps réel, les caractéristiques du vent durant l’épandage et de modifier les réglages de l’appareil en conséquence (notamment le point de chute de l’engrais sur les disques). La qualité de l’épandage reste donc constante malgré les effets d’un vent modéré. Le système alerte l’utilisateur en cas de vent trop fort afin qu’il puisse stopper son épandage.

Toujours en matière de qualité d’application, le pulvérisateur Blaster d’Arbos (Médaille de Bronze) utilise un châssis articulé dont l’axe de rotation, au lieu d’être sur le timon comme sur la plupart des pulvérisateurs traînés du marché, est placé près de l’essieu arrière lui-même proche de la rampe. Cette disposition particulière donne la possibilité de garder la rampe perpendiculaire à la trajectoire initiale et, donc, de traiter à pleine largeur au plus près du bout de la parcelle alors que le tracteur a déjà amorcé son virage. De plus, le rayon de braquage de l’ensemble est largement réduit (inférieur à 4 mètres).

Consommation de carburant

Les performances des machines concernent aussi leur consommation de carburant. La diminution de cette consommation est une obligation tant légale que de bon sens. Avec la fonction Eco Stop (Médaille de Bronze), Manitou permet une réduction importante de la consommation et un accroissement de la longévité du moteur en limitant ses périodes de fonctionnement au ralenti sans charge.

L’Eco Stop des télescopiques Manitou coupe le moteur lorsque l’opérateur quitte la cabine, après un délai réglable en fonction des habitudes de conduite et de sept critères mesurés. Ce système intelligent répond à un constat : 30 % du temps d’utilisation d’un télescopique agricole se fait moteur au ralenti, chauffeur absent.

Maintenance et valorisation des machines

Les exigences en matière de performances des machines sont de plus en plus importantes, ce qui augmente leur prix et rend leur maintenance très pointue. Berthoud propose pour ses pulvérisateurs la solution de LLD (Location Longue Durée) Berthoud Rent (Médaille de Bronze), qui associe un service de location et un service complet de suivi, de contrôle et de maintenance de l’appareil sur site. L’originalité du service Berthoud Rent est de proposer la possibilité de la prise en charge des pièces d’usures (buses incluses) dans le contrat et deux visites annuelles (visites effectuées par le concessionnaire et un technicien Berthoud).

La « fin de vie » des machines est aussi au coeur des préoccupations. C’est ce point que Manitou a pris en compte dans son processus de « Valorisation des chariots télescopiques MANITOU en fin d’usage » (Médaille de Bronze). L’approche organisationnelle, économique et environnementale adoptée par Manitou donne une perspective de réutilisation de composants des matériels pour une deuxième vie voire au-delà. C’est ainsi la globalité de l’approche qui est saluée, alliant une analyse du cycle de vie, une rationalisation des opérations et une recherche de valorisation technique.

Par Jean-Marc Bournigal, Président du jury, et Gilbert Grenier, Frédéric Vigier, René Autellet, Conseillers technologiques du SIMA, rapporteurs du jury.