Photo de Gabriel Simon

Gabriel Simon, Indre-et-Loire, France

J’ai la chance d’avoir toute la liberté d’expérimenter selon mes idées

Gabriel Simon

Son exploitation

Eleveur de volaille, ce jeune néo-agriculteur a d’abord commencé l’élevage par passion en marge de ses études secondaires. Fils de restaurateurs, c’est l’amour du patrimoine gastronomique et du terroir qui l’a motivé à lancer son élevage de volailles fermières.
C’est en 2017 qu’il décide de clôturer un hectare de terrain situé derrière le restaurant familial et d’y débuter son élevage. Sorti d’un BTS spécialisé en productions animales, Gabriel expérimente, observe et développe son élevage, celui-ci se caractérise par :

  • une grande diversité de races de volailles fermières (Coucou de Rennes, Poulet de Bresse, etc.)
  • l’élevage d’oies, de canards et de lapins fermiers
  • des temps d’élevage plus long qu’en système conventionnel (jusqu’à 100 jours de plus)

Ses innovations

  • Véritable « expérimentateur », Gabriel a mis en place un système de pâturage innovant en lien avec son voisin viticulteur. Les poules grattent le sol, suppriment une part des adventices et des ravageurs. Un service utile pour le viticulteur en agriculture biologique. « Nous avons évalué que nous pouvions laisser les poules dans les vignes jusqu’au stade de murissement du raisin, pour ensuite les réintroduire après les vendanges. »
  • Un système gagnant-gagnant pour l’éleveur et le viticulteur, qui optimise les services écosystémiques rendus par les volailles pour la vigne
  • Un système très extensif, avec pâturage à l’herbe, faisant intervenir une alimentation exclusivement en grain entier, sans compléments alimentaires, et sourcés à proximité chez les agriculteurs voisins
  • La diversité de l’exploitation se traduit également par la nature de ses productions. Dotée d’un abattoir, d’une salle de gavage et d’une conserverie accolée au restaurant familial, Gabriel transforme également ses produits pour leur donner d’autant plus de valeur ajoutée
  • Gabriel commercialise ses produits aussi bien auprès des restaurateurs que des particuliers et par plusieurs canaux dont son propre site internet
  • Il fournit également 100% des volailles servies au restaurant familial

Ses résultats

  • « Tout le monde m’a pris pour un fou au début, mais aujourd’hui, nous avons produit quatre fois plus que ce que nous avions prévu au départ »
  • En proposant un produit différenciant, le jeune éleveur a trouvé une clientèle à la recherche de produits de terroir, qu’il a « éduquée » à son produit. « Comme mon temps d’élevage est plus long, il faut être patient, mes clients le comprennent. Je ne veux pas produire plus au risque d’altérer la qualité de mon produit, ni son identité »

Aller plus loin

Voir son blog
Voir sa page Facebook
Visiter sa boutique en ligne

Ce portrait vous est présenté par AgrOnov, pôle d'innovation en agroécologie

Logo Agronov